[FR] Manifeste Inaugural

Le site “Crítica Desapiedada” a été créé en tant qu’initiative issue des débats entre des individus qui avaient un intérêt commun: l’expansion de la lutte culturelle dans une perspective révolutionnaire. Il s’agit donc d’un outil de propagande révolutionnaire dans les espaces virtuels. L’objectif est de contribuer au développement de la conscience révolutionnaire et à l’accès à une formation autogérée. Mais qu’est-ce que cette lutte culturelle?

La lutte culturelle c’est la lutte des classes pensée au niveau culturel de la société. Elle existe chez toutes les classes sociales. Celles-ci se battent pour exprimer leurs perspectives politiques en cherchant l’hégémonie culturelle. La lutte culturelle, dans notre perspective révolutionnaire, est présente sous les formes les plus diverses: la propagande, la théorie, les manifestations artistiques, les critiques etc. Cela se matérialise dans les brochures, dans les livres, dans les chansons, dans la poésie, dans l’utilisation d’internet, dans les magazines etc.

La perception de l’importance de la lutte culturelle est effectuée par les révolutionnaires. Ils montrent la nécessité du développement de cette lutte, pas seulement pendant les périodes révolutionnaires, mais aussi pendant les périodes de reflux des luttes ouvrières. Cela peut consolider une culture contestataire qui, plus tard, pendant l’intensification de la lutte des classes, pourra aider plus vite le progrès de la conscience du prolétariat.

Le bloc révolutionnaire a un rôle fondamental: il aide à accélérer le processus révolutionnaire avec le progrès de l’hégémonie prolétarienne et avec la création des conditions favorables à la victoire de la classe ouvrière lorsqu’une situation révolutionnaire explosera. Ainsi, la lutte culturelle devient une arme indispensable pour éroder l’hégémonie bourgeoise et pour créer de conditions favorables pour que le prolétariat atteigne le stade autogéré de ses luttes.

La manière dont nous avons l’intention de contribuer à tout ce processus est basée sur la critique impitoyable de ce qui existe, comme l’a déclaré Karl Marx dans sa lettre à Arnold Ruge. La critique impitoyable cherche à expliquer et à critiquer la totalité de la société capitaliste, pas seulement certains aspects isolés de cette société. Il s’agit donc de la critique totale du capitalisme et de toutes ses déterminations qui sont liées à l’exploitation, à la domination, à l’oppression, à la misère psychique et aux autres formes de destructivité de l’être humain. Dès lors, on ne pense pas la critique en elle-même, ni dans son aspect négatif uniquement. La critique révolutionnaire nie et affirme en même temps. Cela signifie qu’on nie la misère qui existe dans la société et, en même temps, on affirme une nouvelle société radicalement différente. Cette nouvelle société nous conduira à l’émancipation de l’être humain et mettra fin à la préhistoire humaine.

Ainsi, la critique impitoyable sur ce site se manifestera dans des textes les plus divers, des traductions, des podcasts, des vidéos, des conseils de lecture, des dossiers sur des thèmes pertinents et militants. De plus, un groupe d’études en ligne et d’autres initiatives seront développés. Cela est une oeuvre collective qui va encore se développer au fur et à mesure de son existence, mais qui restera toujours avec son essence. Celle-ci c’est justement sa caractéristique révolutionnaire. Il n’y aura pas de concessions.

De cette façon, nous commençons les travaux de ce nouveau projet convaincus que la vieille taupe travaille sous la terre sans repos, jusqu’au jour où elle atteindra la lumière.


Notre bibliothèque en français:

L’idéologie du genre est pas marxiste

Marxisme Autogestionnaire et anarchisme

Marxisme et anarchisme: une anticritique

Qu’est-ce que l’aliénation?

Qui a peur de l’utopie?

Radicalisme et Humanisme